Monnayer ses données personnelles : les choses à savoir

Dernière mise à jour: 22.10.19

 

Aujourd’hui, les personnes partagent tout sur les réseaux sociaux : les choses qu’elles font ou aiment, les photos, les vidéos, les messages, les adresses… Si nous vous disons qu’il serait possible de les revendre sur un site d’enchères ? Zoom sur ce procédé.

 

Les données personnelles, c’est quoi ?

Les données personnelles sont les informations concernant une personne. Elles englobent le nom et les prénoms, l’adresse, le logement, l’emploi ou l’étude, la situation familiale et patrimoniale, les passe-temps, les amis, les photos, les vidéos, les messages, les numéros de téléphone, les plaques d’immatriculation, les adresses email, les numéros de sécurité sociale…

Il est important de protéger ces informations, surtout avec l’essor de la cybercriminalité et les buts des individus mal intentionnés. Pour les mauvaises intentions, est-ce que nous pouvons englober celles des entreprises qui exploitent les données personnelles de leurs clients pour diverses finalités commerciales ?

 

 

Quelles sont les raisons qui poussent les individus à vendre leurs données personnelles ?

Les données personnelles des clients sont très importantes pour les marques ou les entreprises afin de développer leur activité. Elles les utilisent pour attirer de nouveaux clients ou pour diverses finalités commerciales. À vrai dire, les informations privées sur leurs clients leur permettent de réussir les prospects. En effet, en connaissant les comportements et les réactions des clients face à telle ou telle chose, les entreprises sauront les choses qu’ils aiment et qu’ils attendent. Ainsi, elles pourront proposer des services ou des produits conformes à leurs attentes et leurs envies. Elles pourront aussi fidéliser leurs clients et en attirer de nouveau. Donc, elles pourront accroître leur chiffre d’affaires. Ainsi, si elles obtiennent des bénéfices en utilisant nos données personnelles, pourquoi n’en recevons-nous pas des rémunérations en retour ?

Sachez qu’il existe des plateformes web qui proposent des rémunérations aux personnes qui leur fournissent des données personnelles. Ainsi, en vendant nos données personnelles, nous pouvons obtenir de l’argent. Aussi, nous pouvons faire certaines économies, car certaines entreprises proposent en échange des données des services gratuits. Ceux-ci peuvent être des livraisons sur les produits achetés, des réductions, des services après-vente…

 

Comment procéder à la vente des données personnelles ?

Selon le nouveau règlement général sur la protection des données (RGPD), les entreprises sont tenues de demander le consentement des usagers afin d’exploiter directement ou indirectement leurs données personnelles pour des finalités commerciales. En effet, vous avez le choix d’accepter ou non. Si vous acceptez, nous vous conseillons de bien lire les conditions du contrat avant de remplir les informations que l’entreprise vous demande. Vous pouvez ensuite tirer les bénéfices qu’elle vous propose en échange (service, monnaie…).

Et si l’entreprise offre de l’argent en contrepartie des données personnelles, comment reconnaitre sa valeur ? Ceci est encore un problème non résolu. Logiquement, le prix des données personnelles devrait être calculé par rapport à leur valeur, leur quantité et l’usage que l’entreprise en fait. Toutefois, cette dernière est libre d’en proposer le coût qu’elle estime juste. Douteux, nous craignons que ceci soit peu onéreux.

D’un autre côté, pour toucher une rémunération sur les données personnelles fournies, vous pouvez directement vous adresser sur les sites qui proposent cette offre. Vous trouverez de nombreux prestataires sur le web. Il suffit de bien choisir celui qui est plus avantageux.

 

 

Qu’est-ce que le RGPD ?

Le RGPD (règlement général sur la protection des données personnelles) est entré en vigueur depuis mai 2018. Le règlement vise toutes les entreprises, les associations et les organismes publics qui traitent et exploitent les données personnelles des personnes physiques. Il est fait pour protéger ces dernières.

Cependant, avant de fournir une quelconque information aux sociétés, il est d’abord important de connaître vos droits. Généralement, vous avez le droit d’être informé sur les conditions d’utilisation de vos données (les finalités, le fondement, le transfert, le destinataire, etc.). Vous avez aussi un droit d’accès, de rectification, d’opposition, d’oubli, d’introduction de réclamation ou d’action de groupe ainsi qu’un droit à la portabilité et à la limitation du traitement. Par conséquent, si l’un de vos droits n’est pas respecté, n’hésitez pas à porter plainte auprès des autorités compétentes.

Après avoir connu tous vos droits, ne vous précipitez pas encore à fournir vos données. Il existe certaines informations délicates auxquelles vous devez faire attention. Celles-ci concernent les données sur l’origine raciale ou ethnique, les orientations politiques, les convictions religieuses et philosophiques, l’appartenance syndicale, la santé ou la vie sexuelle. En effet, si ces informations sont mal utilisées, elles pourront vous causer des préjudices. Ainsi, réfléchissez bien avant de donner votre consentement sur leur traitement.

 

Voici une liste des meilleurs disques durs externes!

 

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (12 votes, moyenne: 5.00 de 5)
Loading...