Linux : comment installer le système sur un disque dur externe ?

Dernière mise à jour: 22.10.19

 

Tout comme Windows et macOS, Linux est un système d’exploitation avec lequel il est aussi simple de travailler sur un ordinateur. Il peut avoir différentes distributions (Ubuntu, Debian, OpenSus, etc.), et par conséquent, diverses interfaces. Mais dans tous les cas, il conserve le même noyau. Pratique, sécurisé, intuitif, Linux ne ressemble cependant pas aux autres systèmes et présente des caractéristiques qui lui sont propres. Pour les utilisateurs d’Ubuntu 9.04, il peut être installé sur un disque dur externe. Un moyen simple de libérer de l’espace sur votre ordinateur, mais aussi de profiter d’un « dual boot » sur la machine ! Son installation dépend toutefois de la capacité de cette dernière à réaliser un démarrage sur USB.

 

 

Possibilité de lancer le démarrage sur USB

L’avantage est qu’ici, l’utilisateur peut choisir entre deux méthodes : installer le système directement sur le disque dur externe, ou brancher celui-ci en interne pour y intégrer Linux.

La première solution est toutefois plus facile à réaliser que la seconde, puisqu’aucun débranchement d’un autre élément n’est nécessaire. Il faut tout simplement raccorder le dispositif à l’ordinateur via un câble USB. L’installation du système se fait sur le Live-CD de Linux, préalablement inséré dans le lecteur de l’appareil. Il faut lancer le programme, et au moment du choix des partitions, vous avez la possibilité de mettre la taille qui vous convient sur votre disque dur externe. Cliquez « modifier la partition » et indiquez le type de fichier, par exemple ext4.

N’oubliez pas de cocher la petite case pour formater et écrivez juste « / » sur le point de montage. Effectuez de nouveau un clic sur « avancé ». Et mentionnez le périphérique où sera installé le programme de démarrage. Optez pour le disque 1 externe. Attendez que l’installation soit finie et lancez à tout moment le système depuis votre disque dur externe. Sachez que si ce dernier n’est pas inséré sur l’ordinateur, il est impossible d’utiliser Linux.

Pour la deuxième opération, il est important que vous compreniez comment démonter un disque dur interne sans endommager votre machine. L’idée ici est de le remplacer par le périphérique externe. Aussi, vérifiez que les deux éléments aient le même format. Sinon, tous vos efforts seront en vain.

Ôtez donc le disque externe de son boîtier et le disque interne de l’appareil. Introduisez-le ensuite dans la machine comme un dispositif interne. Installez aussitôt Linux en veillant à bien placer le chargeur de démarrage sur le disque par défaut. Normalement le processus ne doit pas durer très longtemps. Et pour s’assurer de son bon déroulement, il est conseillé de lancer le système avant d’éteindre complètement l’ordinateur. Vous pouvez maintenant remettre les disques chacun à leur place.

 

 

Incapacité de la machine à démarrer sur USB

C’est une situation courante avec laquelle se confrontent de nombreux utilisateurs. Installer Linux, alors que votre machine ne permet pas le démarrage sur USB, demeure simple et faisable. Pour cela, le système d’exploitation devra être quand même placé sur le disque dur externe, un peu comme la première méthode de la section précédente, à la différence que le chargeur de démarrage sera installé sur le disque dur interne de l’ordinateur. De cette manière, même si le BIOS n’aura pas la capacité de démarrer sur USB, le chargeur réserve toujours une solution de démarrage sur le dispositif externe.

Pour rappel, vous devez relier le périphérique externe à la machine par son câble USB, puis entrer le « live-CD Linux » dans le lecteur. La procédure est similaire à celle abordée antérieurement. Mais lorsque vous arrivez aux options avancées, et qu’il faut choisir où le programme de démarrage sera intégré, optez pour votre disque dur interne au lieu de celui de l’externe. N’oubliez pas que votre machine ne peut pas démarrer sur USB. Ceci pourrait tout faire planter.

Soyez également prudent, car si vous choisissez accidentellement la partition au lieu de disque, toutes les données de celui-ci seront effacées. Et veillez toujours à valider l’action. Après, les choses se font automatiquement. Vous avez juste à attendre que l’installation de Linux soit bien effectuée.

Très peu de gens s’intéressent encore à ce système d’exploitation, jugeant ce dernier comme plus complexe que Windows. Pourtant, Linux a divers avantages qui lui valent bien sa place dans la cour des grands. Il est généralement insensible aux virus, aux spywares et à toutes autres menaces qui envahissent davantage Windows. Contrairement à ce que les utilisateurs pensent, Linux est moins exigeant en ressources matérielles et le choix est vaste. En effet, le système possède d’innombrables distributions qui ont été réalisées pour couvrir les besoins de tout un chacun.

Mais ce qui est le plus appréciable avec ce système, c’est qu’il peut être installé sans que nous soyons obligés de dépenser de l’argent. Et même pour certaines distributions, aucun support technique n’est nécessaire. Ce qui est juste regrettable, c’est que quelques périphériques ne détiennent pas de pilote pour le système.

 

 

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (1 votes, moyenne: 5.00 de 5)
Loading...