Savoir choisir un antivirus et un pare-feu pour son ordi portable, c’est facile !

Dernière mise à jour: 20.10.19

 

La technologie informatique évolue chaque jour davantage. Le matériel et tout son environnement immédiat suivent la tendance. Mais cette avancée n’apporte pas que des avantages, compte tenu de la puissance dévastatrice des parasites de nos jours. Vous devez choisir un système de protection efficace, en termes d’antivirus et de pare-feu.

 

Les éléments de protection d’un ordinateur : rôle, similarités et particularités

Un outil informatique aura beau être à la pointe de la technologie, toutes ses qualités ne serviront pas à grand-chose s’il ne dispose pas d’un élément vital : un système de protection. Dans un cas général, celui-ci se décompose en deux parties bien distinctes : le pare-feu et l’antivirus. En termes simples, ces deux outils jouent un rôle similaire. Il consiste à assurer la sécurité de votre matériel contre les agressions qui auraient pu s’y infiltrer, et risquer de s’attaquer lentement ou de manière fulgurante aux divers circuits et programmes, jusqu’à détruire le microprocesseur et le rendre inutilisable. Si cette généralité représente le point commun de ces deux éléments, chacun d’entre eux opère de façon bien différente.

D’une part, le pare-feu pourrait être comparé à un agent de la police des frontières. Son rôle particulier consiste de ce fait à contrôler les flux de trafic, c’est-à-dire le débit normal d’informations qui entrent et qui sortent de votre ordinateur portable. Suivant la configuration dans laquelle il a été programmé, il intervient surtout au niveau des différents accès menant au cœur de votre machine. Vérifier les fichiers issus de votre disque dur externe, les éléments provenant d’un réseau, et surtout les informations échangées en utilisant Internet, constitue sa principale tâche. 

Si un protocole de flux ne correspond pas à ses données de configuration, le pare-feu bloquera automatiquement tout accès au fichier suspect. C’est pourquoi vous devez parfois le désactiver avant de pouvoir télécharger ou ouvrir une application sur votre outil de travail, ou lors du paramétrage réseau de votre parc informatique. En clair, il s’agit du premier rempart contre les intrusions dangereuses.

D’autre part, l’antivirus se placerait plutôt en responsable de la sécurité intérieure. Son devoir consiste à repérer et à neutraliser les virus, ces logiciels ou fichiers nuisibles qui auraient pu échapper à la vigilance du pare-feu, et se retrouver à l’intérieur de votre appareil. Pour rappel, un virus est un programme malveillant ou un élément infecté qui s’intègre dans le système de votre ordinateur. Si auparavant, son unique objectif consistait à détruire le matériel et le rendre inutilisable, aujourd’hui les enjeux ont beaucoup évolué. 

Le virus ne se destine plus à la destruction finale de la machine. Il dispose maintenant d’autres fonctionnalités le rendant capable de récolter des informations, de neutraliser certains programmes et à modifier certaines configurations d’usine, de manière à laisser votre ordinateur portable vulnérable et accessible à qui veut. Depuis ses origines, l’antivirus doit évoluer systématiquement et se mettre à l’affût de nouvelles tendances utilisées par ces intrus. Dès qu’un nouveau programme viral voit le jour, il doit aujourd’hui se montrer capable de le détecter et de le neutraliser, avant que le mal ne puisse exécuter le plan pour lequel il a été conçu.

 

 

Le choix du pare-feu

Vous venez de vous offrir un ordinateur portable Asus. Pour la sécurité de votre nouveau matériel et des données que vous voulez y conserver, vous pensez investir pour la meilleure protection. En ce qui concerne le pare-feu, vous n’avez pas tellement à vous tracasser, à première mesure. En effet, dans la plupart des cas, il figure par défaut dans les groupes de logiciels et autres suites informatiques fournis par les différents systèmes d’exploitation, notamment Windows et Mac OS. Ce premier permet par ailleurs d’activer automatiquement cette barrière de protection dès son installation. Par contre, vous devez procéder à une activation manuelle pour Mac, en configurant les paramètres système dans la rubrique sécurité. La problématique du choix d’un pare-feu ne se pose donc pas véritablement au final, puisque cet élément vous est livré automatiquement avec l’achat de votre ordinateur et du système d’exploitation qui l’accompagne.

 

 

La sélection d’un antivirus

Si le choix d’un pare-feu constitue un faux problème, celui d’un antivirus constitue une autre paire de manches. En effet, même si une version gratuite à validité limitée peut être proposée par un système d’exploitation, il s’agit d’un logiciel tout à fait indépendant, qui n’a rien à voir avec les différentes suites qu’il contient. Avec la pléthore d’offres existantes, le casse-tête peut être total, sachant qu’une même marque peut proposer de multiples versions destinées à des usages différents. Pour ne pas vous perdre dans les multitudes de possibilités, la technique simple pour choisir celui qui vous convient repose sur les trois critères ci-après.

Tout d’abord, demandez-vous à quel usage vous destinerez votre matériel pour la plus grande partie du temps. Si la plupart des antivirus de nos jours sont efficaces, aucun n’est infaillible. Cependant, chacun possède des points forts indiscutables en fonction des marques. En vous basant sur ce principe, sélectionnez votre antivirus suivant la renommée qu’il s’est faite pour un usage classique, une utilisation en réseau local, ou un accès permanent à Internet.

Ensuite, suivant le volume de données que vous aurez à traiter, vous devez fixer au préalable la quantité d’espace que vous êtes prêt à lui octroyer pour son installation. Il faut en effet savoir que d’une marque à l’autre, un antivirus peut occuper un volume conséquent, voire important sur le disque dur. Là encore, selon l’usage final que vous réservez à votre machine, vous devrez établir le meilleur rapport entre la taille de disque à allouer, le volume requis et l’efficacité recherchée.

Enfin, la question de budget peut déterminer votre choix. Vous pouvez commencer par vous servir de la version gratuite fournie à l’achat, pour tester. Si elle vous convient, vous pouvez envisager d’acheter la version complète, dont le prix variera évidemment d’une marque à l’autre, et suivant le canal de vente. Sinon, vous pouvez continuer à télécharger et installer régulièrement d’autres versions gratuites en ligne.

 

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (2 votes, moyenne: 5.00 de 5)
Loading...