Pourquoi votre clé USB d’installation n’arrive pas à démarrer Windows 7/10 ?

Dernière mise à jour: 22.10.19

 

Pour installer ou réinstaller un système d’exploitation sur un ordinateur, habituellement les gens font usage d’un CD ou d’un DVD. Mais il est aussi possible de lancer la machine à l’aide d’une clé USB d’installation bootable. Ceci est très courant pour Windows 7 et 10. Cependant, rendre un lecteur USB démarrable nécessite un minimum de savoir-faire. Et beaucoup d’utilisateurs commettent quelques erreurs au cours de cette opération. Résultat : la clé n’arrive pas à lancer le système sur le PC. Et en voici les raisons !

 

Mauvais choix de l’utilitaire

Pour créer une clé USB (voilà les meilleurs modèles) bootable, vous avez besoin d’un logiciel utilitaire approprié pour la version de Windows que vous souhaitez. Et comme n’importe quel produit, les différents utilitaires ne sont pas tous performants et de bonne fiabilité.

Les vrais connaisseurs confirmeront que Media Creation Tool est l’un des meilleurs. C’est le logiciel officiel de Microsoft, et il a été développé pour faciliter l’installation de Windows sur votre PC ou sur une autre machine. Le programme est simple à manier et supporte quasiment toutes les versions de Windows, allant de Vista au Windows 10. En principe, cet utilitaire a très peu de problèmes et est un choix de premier ordre.

Les choses deviennent un peu plus complexes avec Rufus, puisque ce programme requiert des informations techniques. Il est donc fort probable que les réglages effectués ne concordent pas à ceux attendus par votre machine. Mais plusieurs utilisateurs apprécient, par contre, l’interface sombre et minimaliste de Rufus.

 

 

Problèmes au niveau de réglages du BIOS

Contrairement à ce que les nombreux tutoriels montrent, il ne faut pas modifier les paramètres du BIOS. D’innombrables utilisateurs font l’erreur de toucher certaines des options BIOS, engendrant ainsi l’instabilité ou l’erreur de démarrage de Windows.

Les modifications les plus fréquentes sont au niveau de CSM, Legacy BIOS et Secure Boot.

Notez que sur un ordinateur de dernières générations, vous avez la possibilité de formater votre périphérique en FAT32. Ceci fonctionne également sur les machines plus anciennes. Sinon, vous pouvez formater celles-ci en NTFS.

Donc si votre clé USB est correctement formatée, vous n’avez plus besoin de modifier les paramètres du BIOS. Il n’est pas aussi nécessaire de désactiver le Secure Boot. Ce dernier procède à la vérification de la signature numérique du chargeur de démarrage. Pour le cas de Windows, vous n’avez aucun intérêt à le désactiver.

Pour plus de sécurité, nous vous recommandons de remettre les paramètres du BIOS à zéro.

 

Au démarrage de l’ordinateur

Une fois que votre clé USB est préparée, vous pouvez maintenant lancer l’ordinateur. Ici encore, vous n’avez pas besoin de changer l’ordre de démarrage dans le BIOS. Normalement, le boot menu, dénommé aussi menu d’amorçage, est capable de lancer votre machine sur un périphérique spécifique.

Mais l’accès à ce menu est bien souvent compliqué, car les touches sont différentes pour toutes les marques et pour tous les modèles d’ordinateurs. L’idéal serait que vous vous renseigniez sur les raccourcis clavier. À titre d’exemple, la touche F8 vous permet d’accéder au boot menu et F9 au BIOS s’il s’agit d’un ordinateur de bureau Asus. Avec Lenovo, le choix est plus large, car F12, F8 et F10 mènent au menu d’amorçage et F1, F2 pour le BIOS.

Pour quelques modèles de PC et pour les Netbook, il faut vous assurer que le fast boot dans le BIOS est désactivé, car il pourrait empêcher l’entrée au boot menu.

 

Erreur de sécurité

Si votre clé USB ne peut pas lancer la machine, il est aussi possible qu’une erreur s’est présentée au moment où vous avez rendu votre lecteur USB bootable. Il peut s’agir d’un problème de sécurité qui empêche Windows de s’ouvrir. En général, vous recevrez un avertissement suivant : Secure Boot Violation.

Arrivé à ce stade, vous avez deux solutions : soit désactiver ce dernier, soit formater la clé USB d’installation de Windows en FAT32. Si vous choisissez l’option numéro 1, vous devez donc vous rendre dans le BIOS de l’ordinateur en appuyant sur la touche adéquate, comme nous avons vu précédemment.

Une fois dedans, trouvez le paramètre Secure Boot Control, et cliquez sur Disabled. Enregistrez ensuite votre modification, puis quittez le BIOS. Ceci permettra à la machine de redémarrer à l’aide de la clé USB. Et normalement, vous ne serez plus embêté par le message d’erreur.

Si jamais vous avez besoin de réactiver cette sécurité, refaites les mêmes démarches et cliquez sur Enabled.

 

 

Quelques solutions simples et efficaces

À tous les problèmes, il existe des solutions. En effet si l’erreur de démarrage persiste, plusieurs possibilités s’offrent à vous.

Avant de procéder à des modifications, branchez la clé USB à chaque port de la machine. Il se peut que le problème vienne de votre entrée USB. Si vous avez un ordinateur plus récent, vous pouvez formater votre périphérique en NTFS.

Vérifiez toutefois la taille de votre support. Windows ne permet pas réellement le formatage d’une clé USB en NTFS. Mais ceci s’avère parfois utile dans la mesure où vous prévoyez d’y conserver des fichiers volumineux. Car l’inconvénient de FAT32, c’est que les documents ne doivent pas dépasser 4 Go.

Il est également intéressant de mettre à jour le BIOS. Vous pouvez d’ailleurs télécharger manuellement la mise à jour depuis le site du constructeur. Mais avant cela, vous devez bien sûr connaître la version du BIOS de votre ordinateur. Pour ce faire, basez-vous sur l’utilitaire d’informations systèmes. Dans ce domaine, nous vous conseillons MSInfo32. Ce logiciel fournit des réponses rapides.

 

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (1 votes, moyenne: 5.00 de 5)
Loading...