Comment faire le bon choix en matière de répéteurs Wi-Fi ?

Dernière mise à jour: 18.10.19

 

La structure d’une maison n’est pas toujours propice à la diffusion du Wi-Fi dans toutes les pièces. La présence d’un répéteur devient alors indispensable dans ces cas. Pourtant, le choix de cet appareil n’est pas toujours évident surtout quand il y a une énorme différence entre les prix et que les options varient également. Il est donc normal que vous vous sentiez perdu dans cet océan de propositions.

 

C’est avant tout une histoire de normes

Comme tout produit, le répéteur Wi-Fi possède des normes (voici une liste des meilleurs produits). Ces identifications permettent d’indiquer le débit théorique que peut atteindre l’appareil. Ce débit varie de 450 Mbps à 1300 Mbps. Ces valeurs représentent la vitesse de votre connexion. La majorité des modèles de répéteurs diffusés actuellement sur le marché ont tous la norme « n ». Cette norme indique que l’appareil offre un débit de 450 Mbps. Tandis que les modèles de dernière génération, eux, suivent la norme « ac ». Celle-ci indique un débit de 1300 Mbps.

Pour votre information, les normes Wi-Fi ont la capacité d’être rétro-compatibles. Cela signifie que les répéteurs ayant les normes les plus récentes peuvent prendre en charge celles antérieures. Prenons un exemple : si vous avez un répéteur « ac » et que vous voulez l’utiliser avec un routeur ou un box ayant une norme « n », le répéteur prendra toujours en charge le Wi-Fi pour diffuser celui-ci dans sa zone. La norme Wi-Fi « ac » est donc compatible avec toutes les normes qui ont existé jusqu’ici. Il s’agit d’ailleurs de la norme la plus performante proposée sur le marché. Toutefois, sachez que cette haute performance a un coût. Alors, à vous de voir si l’investissement en vaut la peine ou non.

 

 

Les fréquences prises en charge par les répéteurs

Les ondes du Wi-Fi voguent sur deux types de bandes de fréquence. Vous avez celles de 2,4 GHz et celles de 5 GHz. Si certains modèles de répéteurs ne peuvent utiliser que la première, il en existe qui peuvent gérer les deux. On les caractérise de bibandes dans ces cas. Tout ceci sert à vous faire comprendre que si la source du Wi-Fi diffuse des bandes de 5 GHz alors que le répéteur ne peut prendre en charge que les Wi-Fi ayant une fréquence de 2,4 GHz, votre répéteur ne vous sera pas d’une grande utilité. Pensez donc à vérifier la fréquence de votre routeur ou de votre Livebox avant de choisir un modèle de répéteur.

Par ailleurs, il est important de préciser que la majorité des répéteurs ayant une norme « ac » ont cette capacité à gérer les Wi-Fi bi bandes. Malheureusement, il y a un revers à cette qualité. Plus clairement, si l’appareil est capable de retransmettre ces deux types d’ondes, il aura du mal à le faire d’une manière puissante. En effet, les ondes Wi-Fi qu’ils diffuseront seront plus atténuées. Cela signifie que la zone de couverture du répéteur aura une taille limitée. A vous donc de choisir le point que vous êtes prêts à sacrifier pour avoir le répéteur idéal.

 

Les étapes à suivre lors de la mise en marche

Un autre point à prendre en compte lors du choix de votre futur répéteur concerne l’installation et la mise en place de l’appareil. Chez certains modèles, cette étape peut s’avérer compliquée par moments. Alors pour réduire vos soucis à ce niveau, choisissez bien votre exemplaire. Il y a ceux qui ont une fonction WPS qui facilite la retransmission du Wi-Fi. Pour ce faire, il vous suffira d’appuyer dessus et le répéteur sera alors immédiatement lié à votre source Wi-Fi. Mais pour que cette opération soit une réussite, il faut que cette fonction WPS soit aussi disponible au niveau de cette source. Dans le cas où l’un ou l’autre de ces appareils n’intègre pas cette option, vous devriez faire une installation manuelle.  Cette opération peut pourtant s’avérer complexe à cause du mode d’emploi écrit dans une langue différente ou du trop peu de détails donnés.

Lors de la mise en place de cet appareil, sachez qu’il n’est pas bon que vous le placiez à un point trop éloigné du box. Le signal reçu et retransmis sera très faible. Mais en même temps, évitez également qu’il en soit trop proche. En effet, la surface recouverte par le Wi-Fi sera limitée. C’est pourquoi, sur certains modèles de répéteurs, vous avez une option qui aide au positionnement de ce dernier. Celle-ci vous sera d’une grande utilité.

 

 

Les options qu’il offre

Le plus important chez un répéteur Wi-Fi c’est sa capacité à couvrir une zone qui n’arrivait pas à accéder au Wi-Fi jusque-là, à en bénéficier. Néanmoins, ce n’est pas la seule chose que vous pourrez découvrir chez cet appareil. En effet, certains modèles intègrent des options pratiques qui peuvent vous être utiles dans certains cas comme lorsque votre box diffuse un Wi-Fi de faible puissance et que votre répéteur peut se substituer à lui pour devenir un point d’accès.

Il ne s’agit pas de la seule fonction supplémentaire que vous retrouverez dans votre répéteur. En effet, certains modèles mettent une prise Ethernet à votre disposition pour vous permettre de bénéficier de vitesses de transfert Wi-Fi plus importantes.

 

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (2 votes, moyenne: 5.00 de 5)
Loading...