Comment aménager son bureau pour rester en tendances ?

Dernière mise à jour: 12.06.21

 

La crise sanitaire causée par le COVID-19 a eu des impacts non seulement sur le quotidien de la population mondiale, mais surtout dans le domaine professionnel. On constate justement une réorganisation complète de la manière de travailler. Il a donc fallu repenser l’agencement de bureau tout en restant dans la tendance actuelle.

 

Le bureau maison, un concept nouveau et bien pensé

Dans le but de réduire autant que possible les interactions sociales qui favorisent la transmission du virus, de nombreuses mesures ont été prises, que ce soit dans le milieu social ou professionnel. Dans ce dernier cas, le télétravail est particulièrement sollicité. Ce concept de bureau maison est même imposé par l’autorité ainsi que les employeurs, toujours dans le but de limiter la propagation de la maladie.

Pourtant, aménager un bureau dans un lieu de vie n’est pas une mince affaire, face à toutes les contraintes que ceci engendre. Toutefois, les travailleurs n’ont pas le choix puisqu’ils sont obligés de s’adapter à la situation. L’objectif principal est donc de créer un aménagement bureau maison qui soit fonctionnel sans sacrifier le design. Cette idée bureau doit aussi répondre à certains critères en privilégiant la concentration et en optimisant la productivité de chaque salarié.

Face à toutes ces demandes, de nombreux constructeurs de mobiliers se sont penchés sur cette problématique et ils proposent des solutions adaptées, notamment avec un bureau avec étagère au-dessus. Vous pouvez par exemple opter pour un bureau montant qui permet d’économiser de l’espace. Sinon, vous aurez également besoin d’un bureau avec beaucoup de rangement afin d’entreposer tous les classeurs et les documents divers tout en restant dans la tendance.

Cela dit, il n’est plus question de travailler sur votre lit ou sur le canapé. En effet, il existe de nombreuses solutions pour un aménagement bureau maison afin que vous puissiez avoir votre propre espace professionnel. Vous pourriez d’ailleurs trouver des chaises de bureau ou des fauteuils qui allient fonctionnalités et ergonomies pour profiter d’assises confortables durant vos heures de travail.

Quoi qu’il en soit, les employés à domiciles ne doivent en aucun cas se sentir isolés du reste de la société. C’est pourquoi il est important de toujours garder le contact avec les autres collaborateurs ainsi que la hiérarchie. En effet, même s’ils ne se rendent pas dans les locaux, ils ne doivent pas être coupés du reste de leur entreprise. Afin de maintenir les relations professionnelles, la pratique de visioconférence est fortement sollicitée. Évidemment, si les salariés ne disposent pas de ces moyens, ils peuvent faire la demande auprès de leurs employeurs.

Si au début, il y avait beaucoup plus de réticences et d’appréhension concernant le fait de travailler à la maison, cette tendance est de plus en plus prisée par les salariés. Cette pratique présente justement de nombreux avantages, notamment au sujet de la flexibilité des heures de travail. En effet, chaque collaborateur est libre d’organiser sa journée en fonction de son planning personnel. Effectivement, il est donc possible de commencer le travail tôt afin d’avoir le temps pour s’occuper de la maison ou des enfants. Ce système favorise grandement l’équilibre entre la vie privée et professionnelle. En plus, les employés sont beaucoup plus productifs puisqu’ils gagnent en autonomie.

La location avec option d’achat ou LOA, la nouvelle tendance de consommation

Connu également sous le nom de leasing, ce dispositif est proposé afin de soutenir les travailleurs qui rencontrent des difficultés depuis le début de crise sanitaire liée au Covid-19. Ce système permet donc de louer un lieu en tant que bureau de travail avec en option son acquisition pour qu’il devienne votre propriété. Très connue principalement dans l’automobile, elle affecte également le domaine de l’immobilier.

Le recours à la LOA est particulièrement prisé par toutes personnes qui ne disposent pas d’un apport financier. Il s’agit d’une solution très attractive pour l’aménagement de bureau maison pour ceux qui prévoient de faire du travail à domicile. Tout comme une location classique, les deux parties réalisent un état des lieux suivi d’un contrat de location-vente. Ce document contient les informations concernant le coût du bien ainsi que le nombre de loyers. De cette manière, la redevance mensuelle devient une épargne qui sera ajoutée au prix total du logement.

Le transfert de la propriété se fait quant à lui durant la seconde phase de la LOA. Cela dit, vous pouvez accéder à ce transfert en levant l’option d’achat. Toutefois, vous avez le droit de refuser l’acquisition si vous avez changé d’avis.

Certains fabricants de mobiliers de bureau proposent également cette solution, dont le montant est plafonné selon une marge bien définie. Dans ce cas, les loyers sont comptabilisés en tant que charge pour votre entreprise. Ce processus réduit le bénéfice imposable ainsi que l’impôt sur les sociétés. Évidemment, la durée du paiement s’étale pendant plusieurs années en fonction du constructeur que vous avez choisi.

 

Repenser le bureau face au Coronavirus

Depuis le début de la pandémie, il fallait repenser l’aménagement du bureau d’entreprise. En effet, la distanciation sociale est devenue une obligation partout, plus particulièrement dans les lieux de travail, d’où la vulgarisation de l’open-space. Cependant, un problème majeur entraîne la baisse de productivité des employés à savoir le bruit. Les cloisons destinées à séparer les collaborateurs ne filtrent pas les sons. Dans un bureau pour petit espace, les salariés éprouvent beaucoup de difficultés à se concentrer et ceci impacte forcément sur le rendement.

Afin d’y remédier, de plus en plus de constructeurs de mobiliers ont inventé de nouveaux équipements visant à optimiser le confort acoustique. Ce sont des solutions qui permettent d’isoler l’espace autour de la table pour travailler dans le calme.

Parmi les offres proposées, vous pouvez opter pour des petites cloisons acoustiques qui sont adaptées aux bureaux d’entreprise intégrés dans un grand espace ouvert. Elles peuvent être ajoutées au bench ou placées sur le mobilier. Dans tous les cas, elles procurent plus d’intimité tout en absorbant efficacement les bruits.

Devenues incontournables dans les pièces de bureau partagées, les alcôves acoustiques sont des espaces séparés permettant de faire une petite réunion avec quelques employés ou pour passer un appel. C’est un très bon moyen de se concentrer pour améliorer la productivité.

Si vous cherchez une idée déco bureau qui soit également en conformité avec toutes les mesures de prévention de la covid-19, alors le fauteuil acoustique est recommandé. Proposé à un coût particulièrement intéressant, ce bureau fermé pour ordinateur vous permet de garder vos distances avec les collègues tout en contribuant au développement de l’entreprise. Afin de renforcer davantage votre confort, l’usage d’un climatiseur mobile silencieux est fortement sollicité.

Le protocole sanitaire actuel insiste principalement sur le respect des gestes barrières. D’ailleurs, ces mesures doivent être affichées dans les enceintes de la société. Tout d’abord, une distanciation physique de 4m2 est imposée pour chaque employé, c’est-à-dire un espacement d’environ 1 mètre autour de lui. Il faut rappeler que ce paramètre doit être respecté partout, que ce soit à la cafétéria, dans les ateliers ou même à l’intérieur de l’ascenseur. L’idéal c’est que chaque salarié dispose de son propre bureau, dans le cas contraire il faudra obligatoirement porter des masques qui sont fournis par la société. D’ailleurs, cette pratique peut être imposée pour tous les collaborateurs au sein de l’entreprise, sans pour autant négliger le respect des gestes barrières.

Étant donné que les employés sont amenés à se croiser plus régulièrement, il est donc important de maîtriser cette situation en mettant en place un sens unique de circulation. Pour ce faire, il suffit de mettre des repérages au sol. Toutefois, il faudra prendre l’initiative d’expliquer la signification de ces marquages pour qu’ils soient aussitôt respectés. Il est possible d’en mettre dans les escaliers et les couloirs. Toujours dans le but de mieux gérer les flux des personnes dans l’entreprise, réorganiser l’heure d’arrivée et de la pause des salariés est aussi une mesure très utile. Par ailleurs, tous les travailleurs doivent obligatoirement être informés de toutes ces nouvelles mesures.

En outre, le nettoyage des locaux se fait de manière beaucoup plus fréquente. Effectivement, il est recommandé d’effectuer plusieurs désinfections quotidiennement en ciblant les objets les plus touchés par les employés, notamment les poignées ou les rampes d’escalier. Aussi, l’entreprise doit mettre à la disposition des salariés et des visiteurs du gel hydroalcoolique qui est proposé à la fois à l’entrée et à la sortie.

Par ailleurs, la généralisation du contrôle de température au sein de la société n’est pas conseillée. Toutefois, pour des mesures de précaution, l’entreprise est dans le droit de vérifier la température des personnes qui accèdent à leur site.

 

S’adapter aux mesures sanitaires pour la protection des salariés

Dorénavant, chaque entreprise a l’obligation de protéger ses salariés, les visiteurs ainsi que les clients qui circulent dans les enceintes de la société. En faisant quelques recherches, vous n’aurez aucun mal à dénicher une décoration de bureau maison qui soit en adéquation avec les exigences actuelles. Certes, il n’est pas évident d’effectuer l’aménagement de bureau dans un petit espace tout en respectant les mesures barrières liées au coronavirus. En revanche, les fabricants de mobiliers offrent des alternatives adaptées comme le meuble ordinateur fermé design.

Par ailleurs, l’état met à la disposition des TPE et PME une subvention qui est remboursable si ces entreprises prévoient d’équiper leur lieu de travail de solutions visant à assurer la protection sanitaire. La somme de cette aide représente d’ailleurs 50 % de l’investissement hors taxe avec un montant minimal de 1000 euros. Destinée pour la prévention de la transmission de la covid-19 sur les lieux de travail, cette subvention est plafonnée à 5000 euros.

 

Les tendances de l’aménagement des bureaux en 2021

Le coronavirus engendre de nouvelles problématiques qui obligent les entreprises à revoir entièrement l’ensemble du fonctionnement dans leur enceinte. Ceci affecte également les déplacements dans tous les espaces de travail. Cela dit, il va falloir repenser les « open spaces » qui sont très tendances depuis quelques années déjà. Il s’agit donc de prendre de nouvelles prédispositions en vue de limiter les contacts physiques. 

Ainsi, la mise en place de cloisons transparentes constitue l’une des solutions les plus adaptées. Il s’agit d’une option à la fois simple et moins onéreuse. D’ailleurs, beaucoup de sociétés continuent d’adopter ce nouveau concept en misant sur des petits bureaux cubiques. Ces équipements servent en quelque sorte d’intervalles pour que chaque salarié possède son propre espace de travail. Sinon, l’installation d’un système de distribution de gel désinfectant constitue également une très bonne alternative pour renforcer la protection contre le virus.

Pendant la période de confinement, le télétravail a été imposé à toutes les entreprises à la limite du possible. Si certains salariés pouvaient travailler à la maison, d’autres étaient encore obligés de se rendre au bureau pour de nombreuses raisons. Dans tous les cas, il devient donc impératif de procéder à la désinfection de tous les matériels. La conception du « clean desk » est vite adoptée dans toutes les entreprises. C’est un système beaucoup plus organisé qui vise également à simplifier la désinfection. En effet, un lieu de travail peu encombré est beaucoup plus facile à nettoyer, ceci constitue d’ailleurs un gain de temps non négligeable. Étant donné qu’il est primordial de respecter la distanciation sociale, les bureaux individuels sont également privilégiés en dehors des cloisons.

Cela dit, les nouveaux aménagements adoptés pour cette année sont fortement liés aux contraintes sanitaires. L’apparition du « flex office » s’explique aussi par cette tendance moderne. Il s’agit d’un système qui consiste à alterner les modes de travail. Dans ce cas, les salariés travaillent au bureau pendant certains jours de la semaine et pour le reste ils continuent d’exercer à la maison.

En outre, les spécialistes insistent également sur la ventilation des espaces de travail qui est l’une des mesures prises pour éliminer le virus. Ceci peut donc passer par l’ouverture des fenêtres aussi longtemps que possible. Dans le cas contraire, il faudra prévoir d’investir dans des équipements comme les climatiseurs perfectionnés qui garantissent une meilleure qualité de l’air.

 

 

S'abonner
Notifier
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments