L’importance de la cybersécurité : comment les casinos en ligne se protègent-ils des pirates informatiques ?

Dernière mise à jour: 17.07.24

 

Le piratage des casinos en ligne est devenu très courant et, pour cette raison, il a été nécessaire de mettre en place des moyens sûrs pour se protéger et de disposer de systèmes de sécurité qui protègent le joueur. En général, de nos jours, toutes les activités en ligne sont exposées à des cyberattaques de toutes sortes et même un Casino enligne n’échappe pas à cette logique.

D’autre part, ce qui se passait dans le monde réel se passe désormais dans l’infosphère et les services en ligne, et les pirates informatiques en particulier sont toujours à l’affût de personnes disposant de ressources considérables sur leurs comptes ou d’éventuelles données lucratives en ligne. 

 

Pourquoi ne pas sous-estimer la sécurité informatique ?

Les casinos en ligne ne sont pas en reste, puisqu’il est déjà arrivé qu’ils soient piratés et que cela représente un préjudice très important. De plus, les dégâts peuvent souvent être encore plus importants chez les fabricants de jeux en ligne.

Il est donc nécessaire que tous les joueurs sachent comment se protéger des attaques en ligne et que des outils de sécurité adéquats soient mis en place. Afin de limiter la pratique du hacking, la première règle reste toujours la vérification de la licence du casino auprès duquel vous allez vous inscrire et jouer.

 

Les attaques par hameçonnage

Il s’agit des attaques en ligne les plus courantes, qui peuvent constituer une véritable menace pour les entreprises et tous les joueurs. Dans ce cas, le pirate informatique trouve souvent un moyen plus ou moins simple de tromper le joueur, comme l’envoi d’un courrier électronique qui peut sembler être envoyé par l’éditeur du jeu en ligne, mais qui est en fait une véritable escroquerie.

En outre, tous les joueurs peuvent se voir demander leurs identifiants de connexion en échange d’une certaine récompense, et c’est tout ce dont le pirate a besoin pour entrer dans le compte ou le profil et l’attaquer. À ce stade, la situation peut devenir encore plus complexe si le pirate décide de modifier le mot de passe utilisé par le joueur pour accéder au compte et bloquer ainsi tout espoir de retour.

 

Les logiciels malveillants

Il s’agit de virus ou de codes malveillants principalement utilisés dans le passé lors des cyberattaques. Cependant, les incidents liés aux logiciels malveillants sont également fréquents de nos jours. Les joueurs en ligne sont souvent visés, car une fois qu’un logiciel malveillant a pénétré dans une zone non protégée, il peut obtenir toutes les informations nécessaires pour entrer dans le profil et l’attaquer.

L’un des moyens de contrer ces attaques consiste à installer des systèmes anti-programmes malveillants et des systèmes permettant d’identifier les faux liens sur l’appareil, afin de se sentir mieux protégé. Ces systèmes peuvent être gratuits ou payants.

 

Le craquage du mot de passe

Il peut arriver que des attaquants parviennent à obtenir le mot de passe. Il est évident que les mots de passe faibles sont beaucoup plus faciles à deviner que les mots de passe plus complexes, il est donc important d’en tenir compte lors de l’ouverture d’un compte.

La dernière cyberattaque au Canada

Au Canada, une cyberattaque contre une grande société de jeux a récemment entraîné la fermeture de 14 casinos, tandis que des experts en cybersécurité tentent de rétablir les systèmes informatiques. Les 31 casinos de Gateway Casinos and Entertainment ont aussi été victimes de ce qu’elle a appelé « un incident de cybersécurité ». Ceux-ci se trouvent en Colombie-Britannique, en Ontario et en Alberta. La plus grande préoccupation reste de restaurer l’environnement informatique et garantir la protection des données et des informations personnelles.

Les activités de l’entité en Ontario ont toutes été fermées à cause de cette panne informatique. Il s’agit notamment des casinos de Western Fair District, Clinton, Chatham, Hanover, Point Edward, Sarnia et Woodstock, ainsi que des casinos de Sault Ste. Marie, Sudbury, Thunder Bay, North Bay, Wasaga Beach, Innisfil et du Casino Rama, près d’Orillia, qui ont également été touchés.

Selon le site Web de Gateway, l’entreprise emploie actuellement environ 7 000 personnes et propose environ 370 jeux de table (dont 30 tables de poker), plus de 14 000 machines à sous, 95 points de restauration et 564 chambres d’hôtel.

 

Qui se cache derrière ces attaques ?

Bien que les informations sur la cyberattaque canadienne soient limitées, elle survient à un moment où les attaques de ce type se multiplient, les experts estimant que les mauvais acteurs russes sont à l’origine d’un grand nombre de cyberattaques contre les casinos. Les attaques ne viennent pas toutes de Russie, mais étant donné la situation entre la Russie et l’Ukraine, les experts pensent que si le nombre d’attaques dans le monde entier augmente c’est parce que la Russie veut se doter d’un solide trésor de guerre.

 

Laisser un commentaire

0 COMMENTAIRES