Le Village de l’emploi et la méthode Aleph

Dernière mise à jour: 05.12.22

 

Pour l’amélioration de l’employabilité, il faut qu’il y ait une compatibilité entre l’offre et la demande dans le monde du travail. Afin d’arriver à cette fin, Mathieu Sbai a mis au point la méthode du village de l’emploi et est le coauteur de la méthode Aleph. Il s’agit de deux programmes qui donnent un coup de pouce au système de l’éducation afin de répondre aux vrais besoins des recruteurs dans le milieu professionnel. Découvrez-en plus à travers notre article !

 

Le Village de l’emploi : le contact des étudiants avec le concret

Avant toute chose, il faut souligner que le Village de l’emploi est un programme qui ne dévalorise pas le système universitaire actuel, quelle que soit sa forme. Toutefois, Mathieu Sbai a remarqué la non-compatibilité de l’offre et de la demande sur le marché du travail lorsqu’il est sorti de l’école d’ingénierie. Ce qui lui a permis de faire un constat.

Il a constaté que les enseignements théoriques que les jeunes étudiants reçoivent au niveau des écoles et des instituts ne mettent pas à leur disposition les outils nécessaires pour affronter le monde de l’emploi. D’où l’intérêt de ce programme.

Grâce aux formations du Village de l’emploi, ces jeunes étudiants se mettent au contact du concret, travaillent sur des projets réels et bénéficient de la supervision des experts en Système d’Information ou SI.

MIAGE université de Nantes

Master université de Lille

Auteur de la méthode SISOTECH SYSTEM appliquée au village de l’emploi , co-auteur de la méthode Aleph

Consultant AMOA/AMOE à l’international.

 

Le Village de l’emploi : une formation professionnalisante

Le Village de l’emploi est un programme de formation gratuite dans le domaine du Système d’Information. La formation en question se fonde notamment sur la pratique. L’objectif est de renforcer la proximité des jeunes étudiants à ce que l’on vit réellement au sein des entreprises et d’avoir des lauréats qui seront tout de suite opérationnels dans ce milieu.

La formation prend une durée de trois à neuf mois, après laquelle les jeunes étudiants décrochent tout de suite leur premier emploi. Ce dernier concerne les missions Grands Comptes du Système d’Information. Ce recrutement concerne presque la totalité de ceux qui participent au programme.

La formation est dispensée par des partenaires employeurs. Ceux-ci octroient aux participants toutes les bases nécessaires afin de répondre aux besoins réels des entreprises qui recrutent.

Par ailleurs, pour peaufiner leurs connaissances dans leur domaine d’intervention, après la formation, les participants bénéficient d’un accompagnement personnalisé qui prend une durée de trois ans.

 

Les avantages du programme VDE

Le taux de mise à l’emploi grâce à ce programme de formation atteint un niveau maximal. Le Village de l’emploi répond aux exigences du milieu professionnel. Pour les jeunes étudiants qui sortent des écoles et des instituts, il n’est pas toujours évident de s’intégrer dans le monde du travail et même s’ils y arrivent, ils passent par des étapes difficiles.

Pour ceux qui ont de la chance, ils sont souvent déçus en étant face aux tâches qui leur sont confiées lorsqu’ils intègrent le marché de l’emploi. En effet, les recruteurs ont souvent tendance à hésiter lorsqu’il convient de confier de grosses responsabilités à de nouveaux diplômés. Ces jeunes étudiants sont pleins de savoir-faire et de connaissances, mais leurs études ont été notamment basées sur la théorie.

La formation VDE comble les lacunes liées à ce système en mettant à la disposition des recruteurs des personnes prêtes à affronter le monde réel du travail et ayant déjà fait beaucoup de pratiques. Le fait que la formation soit personnalisée constitue un avantage indéniable aussi bien pour le recruteur que pour la carrière du participant.

Qu’en est-il de la méthode Aleph ?

Il s’agit d’une méthode d’apprentissage scolaire qui vise à apporter des changements au système éducatif depuis l’école primaire. Son principal objectif est d’éviter aux enfants de perdre leur temps avec un système éducatif qui peut être amélioré. Cette méthode permet de décrocher le baccalauréat à l’âge de 12 à 15 ans.

Son coauteur, Mathieu Sbai souligne l’efficacité de cette méthode et indique qu’elle a déjà donné des résultats probants, un bac avec mention pour des jeunes se trouvant dans cette classe d’âge.

La méthode Aleph n’adhère pas à la redondance à laquelle l’enseignement scolaire classique soumet les apprenants. En outre, pour des enfants, certains concepts sont abstraits et ne sont bons qu’à être notés dans un bloc note sans comprendre leur application dans la vie réelle. Avec cette nouvelle méthode, l’explication de ceux-ci se fait dans un cadre plus pratique et d’une manière plus palpable.

La méthode Aleph permet à chaque élève d’accéder à la quantité d’informations essentielles à avoir durant leur parcours scolaire, mais à une durée plus réduite. Ces informations sont en outre qualitatives. Les enfants sont en mesure d’avoir un niveau de connaissances plus avancé sans perdre beaucoup de temps.

Cette méthode d’apprentissage se caractérise également par sa flexibilité. Elle a été conçue pour être agréable pour les enfants et pour suivre les tendances actuelles. Elle leur permet de vivre leur enfance pleinement, de finir leurs études plus rapidement et d’intégrer plus tôt le monde professionnel.

 

Le Village de l’emploi et la méthode Aleph : des programmes aux mêmes visions

La méthode Aleph et le Village de l’emploi sont des programmes qui ont les mêmes visions. Le premier programme accélère le parcours scolaire pour décrocher le baccalauréat à un âge plus avancé tandis que le second rend plus rapide et plus facile l’accès au monde de l’emploi.  

Ces méthodes présentent de nombreux avantages à chaque étape de la vie d’un individu, depuis son enfance, en passant par son jeune âge, jusqu’à son intégration dans le monde de l’emploi. Dans tous les cas, ces programmes évitent à chaque participant de perdre du temps tout en profitant d’une formation qualitative. 

Les participants finissent leurs études plus vite, se concentrent à leur carrière à un âge plus avancé et pallient aux problèmes en relation avec la retraite si ceux-ci se posent. Pour ceux qui veulent opter pour de longues études, leurs parcours académiques ne se terminent pas forcément lorsqu’ils sont très âgés.

 

 

Laisser un commentaire

0 COMMENTAIRES