Quel logiciel pour prendre le contrôle d’un PC à distance ?

Dernière mise à jour: 26.10.21

 

Dans plusieurs types de situations, il est parfois nécessaire d’accéder à un ordinateur à distance pour le manipuler. Toutefois, cette opération ne peut se faire sans disposer de bons outils. La bonne nouvelle, c’est que vous n’avez pas besoin d’être un As de l’informatique pour le faire. Voici alors quelques logiciels que vous pouvez utiliser pour une prise en main à distance d’un PC. Nous vous révélons également tout ce qu’il faut savoir avant de procéder à ce genre d’opération.

 

1. TeamViewer

Alors que cet outil est connu comme étant un dispositif de télémaintenance, il permet actuellement de manipuler un bureau à distance. Disposant de solution gratuite pour procéder, il ne nécessite aucune compétence et peut donc être utilisé par une personne lambda. Vous pouvez vous en servir pour effectuer de la téléadministration ou des conférences en ligne puisqu’il dispose d’une fonction Quicksupport. 

Peu importe les tâches que vous souhaitez effectuer, le fonctionnement de TeamViewer est facile. Il exploite des systèmes comme Windows (XP, 7, 8, 10, Vista et Portable), Linux, macOS, Android iOS et iPad. Vous pouvez donc télécharger ce logiciel qui est gratuit, sur l’ordinateur ou l’appareil avec lequel va se faire la manipulation à distance.

Étant gratuit pour les particuliers qui en font un usage basique, TeamViewer reste la référence. Pour les entreprises, un abonnement allant de 9,90 euros jusqu’à 124,90 euros est nécessaire. Dans le cas où vous ne savez pas comment vous servir de ce dernier, il existe divers tutoriels pour vous apprendre à utiliser ce logiciel de prise en main à distance.

 

2. RealVNC

En seconde alternative, ce logiciel fait aussi partie des plus réputés pour pouvoir établir une connexion à distance. En se basant sur le protocole VNC ou Virtual Network Computing et des API pour une meilleure intégration, il offre une bonne performance. Que ce soit sur un ordinateur, des télévisions connectées, des box opérateurs et autres, RealVNC est capable de prendre le contrôle de ces derniers à distance. Il permet d’ailleurs d’accéder et de manipuler des PC qui ne sont pas allumés s’ils sont dotés d’un processeur Intel Core vPro.

Pour offrir une meilleure disposition au public, VNC Connect est gratuit si vous utilisez l’assistance et le support sur 5 postes d’ordinateurs (ou moins). Au-delà de cet effectif, des abonnements compris entre 36 euros et 340 euros vous seront proposés, et ce, en rapport avec le nombre de machines à contrôler et l’usage que vous allez en faire. Il est également accessible sur tous les systèmes Windows, Linux, Raspberry Pi, Solaris, macOS, iOS, AIX, Android et HP-UX.

3. AnyDesk

C’est sans doute l’un des outils les plus basiques, mais efficaces pour prendre le contrôle à distance d’un PC. Conçu pour simplifier l’assistance à distance des appareils ou des applications, ce logiciel est très léger (3 Mo seulement).  Avec un usage multi plateforme, cet outil est compatible avec Windows, Mac OS, FreeBSD, Chrome OS, Raspberry Pi et Linux. 

Il est donc accessible pour tous, et ce, peu importe où l’on se trouve. Il faut néanmoins faire attention à ne pas se faire piéger, car il peut arriver que des individus intègrent des logiciels malveillants pour en tirer profit. Ces fraudes sont difficilement décelables, mais dans la plupart des cas, l’on vous demandera de communiquer des informations personnelles sensibles comme vos données bancaires.

La seule façon d’être totalement protégé serait d’effectuer directement le téléchargement du logiciel via le site officiel de la société. Cet outil est disponible en version gratuite pour les particuliers qui veulent en faire une exploitation basique. Une version payante est également disponible sur abonnement (entre 9,99 et 41,99 euros par mois) pour profiter de diverses fonctions comme l’impression à distance. Pour plus de renseignements, vous pouvez visiter la page du fabricant ou rechercher anydesk et les avis lui concernant.

 

4. UltraVNC

Conçue à partir du logiciel VNC, cette version est une alternative en libre accès incorporée de différentes variations selon le besoin des utilisateurs. Ces modules incluent UVNC2M ou encore PC Helpware qui ne sont pas sous la licence GPL. En reprenant les fonctionnalités basiques de RealVNC, cette version UltraVNC intègre des options supplémentaires comme le transfert de fichiers et la discussion instantanée

Étant totalement gratuit, cet outil peut être utilisé par tous. Néanmoins, il faudra tenir compte d’un seul inconvénient de taille : vous ne pourrez utiliser UltraVNC qu’avec des appareils exploitant le système Windows. Vous voulez l’avoir ? Il suffit de le télécharger sur la plateforme dédiée pour avoir la version officielle. Des recommandations d’usage vous seront aussi données afin que vous puissiez l’employer proprement lors d’une manipulation à distance.

5. Chrome Remote Desktop

Pour un contrôle à distance qui reste occasionnel, cette extension de navigateur Chrome sera amplement suffisante. Pour l’utiliser, il vous suffit d’ajouter cet outil sur le navigateur de votre ordinateur et sur l’appareil grâce auquel vous effectuerez la commande. Nous tenons toutefois à préciser qu’il est préférable d’avoir une version récente de Chrome pour éviter des erreurs ou des dysfonctionnements chroniques. 

Une fois que les 2 appareils sont équipés de Remote Desktop, vous pouvez prendre le contrôle du PC à distance avec ce que vous avez en main. Cette opération ne sera possible qu’après avoir échangé un identifiant à 12 chiffres entre les 2 dispositifs. On a souvent recours à cet outil dans le cas d’un utilisateur coincé sur une manipulation assez compliquée par exemple. Il s’emploie aussi lorsqu’on est en déplacement avec son chromebook et que l’on veut trouver quelque chose dans le PC bureau à distance. Si les directives d’usage ne vous semblent pas très claires, il est possible de s’informer sur le site du fournisseur.

 

Quand faut-il recourir à une manipulation à distance d’un PC ?

Si vous avez trouvé l’outil qu’il vous faut pour entreprendre ce genre d’opération, il ne vous reste qu’à intervenir. Mais alors, dans quelle circonstance les utilisateurs peuvent-ils recourir à un contrôle à distance de son appareil ? Il existe plusieurs raisons, mais les plus connues restent le déplacement sans son ordinateur et les formations diverses. Il faut savoir que la version payante offre toujours des fonctionnalités plus efficaces pour ce genre d’intervention. Et pour accéder en toute commodité à vos données et les modifier aisément, pensez toujours à vous munir d’un clavier PC.

 

 

Laisser un commentaire

0 COMMENTAIRES