Caractéristiques et usages d’un logiciel

Dernière mise à jour: 22.10.19

 

Il est bien loin le temps où le quotidien des travailleurs était rythmé par différents facteurs qui influencent la productivité et les résultats. Dans un monde de plus en plus tourné vers une course interminable, chaque minute dépensée dans un déplacement inutile ou une attente interminable se répercute irrémédiablement sur l’atteinte d’un objectif. L’évolution de la technologie accompagne aujourd’hui le monde professionnel dans ses moindres attributions, et les recherches menées aboutissent indiscutablement à des solutions que l’on n’aurait même pas imaginées il y a quelques décennies. Parmi celles-ci, figurent l’invention de l’informatique et l’application du fonctionnel. La création d’innombrables logiciels et applications veut améliorer un peu plus chaque jour cette démarche vers la réalisation d’une tâche le plus rapidement et de la meilleure façon possibles. Avec l’avènement des divers logiciels généralistes ou spécialisés, les recherches pour faciliter, et surtout accélérer les échanges et les traitements semblent bien abouties. Toutefois, afin de réaliser un objectif propre à chacun et à chaque entreprise en particulier, la nécessité de disposer du programme et des logiciels adaptés constitue une condition imparable. S’y ajoute l’obligation de bien maîtriser ces outils de travail, pour arriver à un résultat optimal.

 

Qu’est-ce qu’un logiciel ?

Définition

Pour ne pas entrer dans des détails que les non-connaisseurs ne pourraient comprendre même après une explication longue de plusieurs pages, le logiciel constitue la partie immatérielle qui permet de faire fonctionner le système informatique. Pour rappel, la partie matérielle est formée par l’ordinateur et les périphériques. Par l’intermédiaire du système d’exploitation, le logiciel permet d’accéder aux ressources de l’ordinateur pour effectuer une opération précise. Généralement représenté à la vue humaine comme une simple icône, un CD ou une image, un logiciel se compose d’une suite d’instructions destinées à l’exécution d’une tâche spécifique, suivant un cheminement logique.

 

 

Types de logiciels

Quel que soit le système d’exploitation utilisé par l’ordinateur (Mac, Windows, Linux ou GNU), l’on dénombre à ce jour trois principaux types de logiciels :

–          Le logiciel payant : on l’appelle également le logiciel propriétaire. Il est fabriqué par une société particulière spécialisée et vendu au consommateur lors de l’achat de l’ordinateur. Le consommateur achète en fait le droit d’utilisation et non le logiciel lui-même. En effet, l’acheteur ne peut que s’en servir, il ne peut en aucun cas effectuer une modification sur les caractéristiques et les fonctionnalités du logiciel, puisque celui-ci est protégé en accès. Microsoft Office est un exemple de logiciel payant.

–          Le logiciel gratuit : appelé freeware dans le langage commun informatique. Généralement fabriqué par des sociétés particulières ou des auteurs isolés, l’utilisateur peut les obtenir par téléchargement sur Internet, ou dans les magasins spécialisés. Les logiciels gratuits sont souvent insérés dans des magazines, et pour faciliter leur distribution, il est possible de les copier ou de se les transmettre d’un utilisateur à un autre. Cependant, comme pour le cas des logiciels payants, le freeware n’est pas modifiable par l’utilisateur final. En général, les logiciels de tchat ou les antivirus sont des logiciels gratuits (jusqu’au jour où il faut acheter les upgrades).

–          Le logiciel libre : contrairement aux deux types précédents, le terme libre indique ici l’accès de l’utilisateur aux codes sources. Celui-ci peut donc y apporter des modifications et des améliorations, en fonction de son niveau de connaissance et de compétence en la matière. Par contre, il aura le devoir moral de partager cette amélioration afin que d’autres puissent en profiter, et au besoin y apporter à leur tour des modifications. En fait, le logiciel libre se tourne plutôt vers l’aspect communautaire, l’objectif étant de pouvoir obtenir le logiciel le plus performant possible. Comme le réseau de distribution de ce type de logiciel reste principalement Internet, on peut avoir des mises à jour très régulières. Les logiciels multimédias comme VLC Media Player sont des logiciels libres.

 

Comment utiliser un logiciel ?

Aujourd’hui, le partage d’information par télécommunication a quasiment changé les méthodes de transmission d’informations. Les logiciels qui s’y prêtent se développent rapidement, comme le modèle Screencastify, dont nous allons nous servir comme illustration pour connaître d’une part les fonctionnalités, et d’autre part comment s’en servir.

 

Caractéristiques du logiciel Screencastify

            Screencastify est un logiciel d’enregistrement vidéo qui fonctionne en extension du navigateur chrome. Il sert à la création de tutoriels et pour développer des présentations, mais plus basiquement, il s’utilise surtout pour enregistrer les activités sur écran. Il est disponible en trois versions :

Screencastify Lite : le logiciel est gratuit et peut enregistrer des vidéos jusqu’à 10 minutes. Cette version s’adresse surtout pour les nouveaux utilisateurs qui veulent s’habituer pour une bonne prise en mains, d’autant que le logo du logiciel sera toujours intégré dans la vidéo finale.

Screencastify utilisateur unique : comme le nom l’indique, il est destiné à un utilisateur unique qui peut s’en servir pour un enregistrement illimité sur son compte personnel, depuis n’importe quel appareil et quelle que soit sa localisation. Mais cet avantage coûte un certain frais.

Screencastify pour organisations : cette version est destinée à un usage professionnel, et il nécessite l’intervention des employés de la maison de production, pour mettre en place les optimisations nécessaires correspondant aux exigences. L’obtention d’une licence multiple se fera moyennant le coût conséquent.

 

 

Comment utiliser Screencastify

Pour pouvoir utiliser Screencastify, voici les étapes nécessaires :

–          Télécharger le logiciel à partir de Chrome Web Store, ou à partir de la page d’accueil de Screencastify

–          Procéder à l’installation

–          Procéder au paramétrage de la caméra et du micro en suivant les directives de la fenêtre qui s’ouvre après l’installation

–          Choisir l’emplacement de stockage pour les fichiers enregistrés (Google Drive ou disque local)

–          Se connecter pour s’enregistrer au service Screencastify. Cette étape peut être ignorée si vous voulez un usage gratuit.

–          Configurer les paramètres d’enregistrement selon vos besoins

–          Effectuer le sondage à partir de la fenêtre qui s’ouvre

–          Les paramétrages sont maintenant terminés et vous pouvez commencer à enregistrer.

–          Pour terminer l’enregistrement, il suffit de cliquer sur « Terminer l’enregistrement » qui s’affiche sur l’écran. (voici nos meilleurs exemples)

 

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (2 votes, moyenne: 5.00 de 5)
Loading...