Comment fonctionne réellement un onduleur ?

Dernière mise à jour: 20.10.19

 

Ça y est, vous êtes décidé à investir pour un onduleur ? Sachez alors qu’il s’agit d’une très bonne initiative. En effet, ce matériel assure à la fois la protection de vos équipements et des données. Quoi qu’il en soit, il est aussi important de connaître le fonctionnement de ce dispositif afin de découvrir tous les avantages qu’il propose.

 

Tout savoir sur l’onduleur et son fonctionnement

Indispensable pour protéger les matériels électroniques et informatiques contre les dysfonctionnements électriques, l’onduleur convient à la fois pour les usages domestiques et professionnels. Il est conçu en tant que boîtier robuste qui se place généralement entre le branchement électrique et l’appareil à sécuriser. Son installation est assez simple et il ne requiert pas non plus de paramétrages très complexes.

Lors d’un problème de courant, ce dispositif active le mode batterie de secours afin de continuer à alimenter vos équipements pendant une durée bien déterminée. Ceci permet d’éviter les pertes de données au moment d’une panne. Par ailleurs, l’usage de l’onduleur est incontournable en cas de soucis électriques.

Il intervient principalement pendant les microcoupures qui font redémarrer automatiquement les ordinateurs. Par conséquent, les PC continuent de marcher malgré ce phénomène.

L’onduleur agit aussi lors des pannes de courant en basculant en mode batterie de secours. Grâce à ce composant, il supprime la rupture et assure une alimentation en continu des appareils. De plus, l’action de ce dispositif s’élargit en luttant contre la surtension, la sous-tension ainsi que les pics. Ceci dit, il agit afin de procurer la valeur normale d’électricité nécessaire pour faire fonctionner les machines. L’utilisation de ce boitier réduit donc les risques de destruction des éléments des dispositifs électriques. Ce n’est pas tout, car vos équipements seront également à l’abri des menaces liées au foudre en cas d’orage violent.

Il est vrai que les systèmes informatiques adoptés actuellement sont capables de supporter la plupart des problèmes électriques. Cependant, ces derniers peuvent engendrer sur le long terme la perte de nombreux fichiers qui peut aller jusqu’aux préjudices matériels qui pourraient coûter cher.

En bref, un onduleur est conçu pour effacer les excès par rapport à la tension électrique requise au niveau des appareils. Il est muni d’une batterie qui prend le relais suite à une coupure. Ceci pourrait perdurer pendant quelques minutes, le temps que l’alimentation revienne à la normale. Les modèles les plus performants sont capables d’assurer une autonomie d’une demi-heure. Par ailleurs, certains modèles plus performants sont dotés de port USB permettant de les connecter à un ordinateur. Grâce à ce branchement, il est possible de contrôler l’arrêt de ce dernier lors d’une coupure.

 

 

Les différentes familles d’onduleur

Il existe plusieurs types d’onduleurs parmi lesquels vous pouvez choisir au moment de l’acquisition. Vous devriez les connaître un à un afin de déterminer celui qui répond réellement à vos besoins.

Tout d’abord, il y a les onduleurs Off-line dotés de batterie qui s’alimentent automatiquement au réseau électrique. Lorsque la tension dépasse le seuil normal, la batterie prend le relais afin de recréer la tension nécessaire. Cependant, le dispositif met assez de temps pour ouvrir et fermer le relais. De ce fait, il n’est pas très efficace pour supporter les micro coupures qui peuvent engendrer des pertes de données.

Vous trouverez aussi sur le marché des onduleurs « On-Line » qui sont connus pour leur système de raccord en série. Ils s’accompagnent de toutes les fonctionnalités standards qui sont propres à ce genre de matériel. De plus, ils assurent un ajustement permanent de la tension afin d’éviter les dommages liés à la hausse ou la baisse de ce facteur.

En dernier lieu, il y a les onduleurs « Line-Interactive » qui sont conçus avec un branchement en parallèle. Leur microprocesseur réalise une surveillance ininterrompue du niveau de la tension. Quand cette dernière diminue, l’onduleur fournit la différence afin que les appareils continuent à fonctionner normalement. En plus, la batterie du dispositif alimente les équipements en cas d’absence d’alimentation.

 

Les critères essentiels à vérifier pendant l’achat

Un onduleur ne s’achète pas n’importe comment. En effet, plusieurs caractéristiques importantes entrent en jeu. Pour commencer, il faudra vérifier la durée de protection électrique du matériel. Ce facteur est généralement exprimé en Volts Ampères. Pour que l’onduleur remplisse ses fonctions, ce paramètre devrait correspondre à la totalité de la puissance des dispositifs que vous allez y raccorder.

D’autres éléments sont également à contrôler, c’est le cas pour la quantité de prise électrique disponible qui détermine le nombre d’équipements que vous pouvez y brancher. Pour terminer, il faudra aussi que vous vérifiiez la présence de connectiques. Ces derniers contribuent à élargir les possibilités d’utilisation et permettent d’enregistrer les données pendant une panne.

 

 

Une salle d’autosuffisance, c’est quoi ?

Les pannes de courant qui perdurent pendant une longue période peuvent avoir d’importantes répercussions au niveau des activités des entreprises. En effet, elles ont besoin d’une alimentation en plein temps de leur système informatique. Afin d’y remédier, beaucoup de sociétés ont adopté un nouveau système appelé « salle d’autosuffisance ». C’est un processus qui est en pleine expansion à l’heure actuelle.

Le système consiste à mettre en place une série d’onduleurs dans une pièce qui est spécialement conçue à cet effet. À l’intérieur sont installés de nombreux onduleurs qui fonctionnent en même temps afin de garantir l’alimentation des appareils informatiques durant plusieurs heures. Ceci dit, tous les équipements continuent à fonctionner normalement même s’il n’y a plus d’alimentation en courant. Pour aller plus loin, la plupart de ces salles sont aussi dotées de groupe électrogène. Cette machine est conçue pour succéder aux onduleurs lorsqu’ils ne sont plus capables d’offrir la quantité d’électricité nécessaire.

 

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (2 votes, moyenne: 5.00 de 5)
Loading...