Devenir nomade digital : voyager et travailler de n’importe où 

Dernière mise à jour: 24.05.24

 

Adopter un rythme de travail à sa propre convenance et à l’endroit de son propre choix inspire bon nombre de travailleurs. Si le télétravail est de plus en plus en vogue, il n’en est pas moins stressant au vu des contraintes de la sédentarité. Le besoin de s’évader tout en continuant à travailler se fait donc ressentir. Mais comment allier voyage et travail ? Le nomadisme digital est ainsi une forme revisitée du classique freelance.

 

Télétravail et nomadisme digital : quelles différences ?

Le nomadisme digital est une alternative au télétravail. À la manière du classique freelance, les deux modes de travail possèdent une certaine similitude dans le fait qu’ils requièrent l’utilisation d’un ordinateur portable et d’une connexion à internet. Ils ont tout de même leurs spécificités respectives.

Le télétravail est une manière d’effectuer son travail à distance, à domicile et, généralement, de manière sédentaire, soit sans bouger de chez soi. Bien souvent, le travailleur reste dépendant de son employeur et régi par les règlements internes de l’entreprise. Il doit ainsi observer des horaires de travail fixes, s’y référer et rendre compte à son employeur en cas d’absence, de congé, ou de modifications intempestives de mode ou de rythme de travail, entre autres. Pour s’assurer d’assumer ses tâches, dans les temps et dans les règles de l’art, le télétravailleur devra ainsi adopter une vie sédentaire, principalement à domicile avec les contraintes sociales et domestiques éventuelles que cela impose.

Le digital nomad, pour sa part, s’organise pour voyager et entreprendre le métier de son choix en même temps. Il n’aura pas de bureau ni d’horaires fixes. Il se contentera de choisir une ou des offres de travail en ligne qui lui conféreront une grande latitude à ses besoins de flexibilité et de liberté. Le nomadisme digital implique souvent des déplacements, des voyages, des changements de domicile. Un choix qui répond parfaitement aux aspirations de ceux qui désirent sortir de la routine et se débarrasser du stress dû à une longue sédentarité, de ceux en quête de découvertes, de voyages et de nouveautés. Le nomadisme est ainsi un synonyme de voyage, de liberté, de découvertes et d’indépendance. Une seule règle, voyager tout en gérant au mieux ses propres activités en ligne.

Les entreprises et le nomadisme digital

Bon nombre de dirigeants d’entreprise réalisent aujourd’hui que la sédentarité et le leitmotiv du métro-boulot-dodo ne sont plus d’actualité et seraient même sources de stress, d’une grande régression des performances humaines et des rendements de productivité. Le besoin croissant de flexibilité et de liberté dans les bureaux et ateliers se fait de plus en plus ressentir. C’est de ce constat qu’est né le télétravail. 

Cependant, la sédentarité persiste et l’envie de liberté anime toujours les salariés, d’autant plus que ces derniers aspirent à concilier au mieux leur activité professionnelle et leur vie familiale. C’est ainsi qu’au-delà du télétravail, jeunes et moins jeunes sont de plus en plus nombreux à être séduits par le travail nomade. L’idée est de voyager tout en travaillant, cette fois, à son propre compte et indépendamment d’une entreprise.

Ces dernières décennies ont fait exploser le nombre d’entreprises, de sociétés ou même de particuliers qui font des offres d’activités en ligne, à l’endroit des adeptes de freelance. De cette manière, les frais de fonctionnement en termes de ressources humaines seront réduits, alors que les résultats sont aussi meilleurs, sinon davantage, que ceux des salariés internes locaux. D’innombrables sites internet proposent des travaux et services en ligne et demandent un savoir-faire avéré, du talent et quelques heures de travail. 

Ces offres séduisent souvent le digital nomad dans la mesure où ce mode de travail impose moins de contraintes physiques et peut être effectué à l’endroit de votre choix et au moment de votre choix, pour peu que vous ayez un ordinateur portable, une souris sans fil et une connexion Internet. Ces activités sont d’autant plus pratiques que les paiements se font également en ligne. Ainsi, aucune obligation de se rendre à un bureau. En outre, la praticité réside dans le fait que le travailleur peut profiter de ses déplacements non seulement pour découvrir des endroits enchanteurs, mais également pour faire l’acquisition de biens ou d’objets indispensables sans devoir recourir à l’importation.

 

Des conseils pratiques avant de se lancer dans le nomadisme

Se lancer dans le digital nomad demande une bonne détermination afin d’éviter les regrets. Il faut en effet s’armer de courage, de résolution, de patience et de confiance en soi. En effet, il serait plus compliqué de poser ses valises, même pour un bref séjour, dans un endroit inconnu et que le dialecte vous est inconnu de surcroît. Pour un travail de reportage, par exemple, il vous sera certainement difficile, dans un premier temps, d’assimiler les faits et événements pour pouvoir relater fidèlement et rédiger ensuite votre article en ligne… Ces quelques conseils vous permettront certainement de trouver votre voie.

 – Oser quitter votre vie habituelle pour un nouveau mode de vie et oser se lancer dans une vie de nomade en gardant à l’esprit que vous gagnerez votre vie en effectuant des travaux à votre propre guise.

 – Avoir une capacité d’adaptation au milieu et veiller à choisir des endroits qui vous plaisent, mais dotés d’une excellente connexion Wifi.

 – N’emporter que l’essentiel de ce dont vous aurez besoin et éviter de vous charger de lourds bagages. Pour votre sérénité, pensez à mettre vos médicaments, documents personnels d’identité et autres effets personnels indispensables dans votre sac.

 – S’auto-discipliner et se donner de la rigueur à travailler à des horaires variables, de nuit comme de jour.

 – S’habituer à vivre en solitaire. La concentration est toujours de mise pour un travail en freelance. Le fait d’être dissipé compromet souvent les résultats et, partant, la crédibilité du travailleur.

 

Dépasser ses appréhensions et préjugés

Le nomadisme et le nouveau style de vie séduisent, certes, bon nombre de personnes. Cependant, bien peu osent se lancer résolument à cause de leurs appréhensions. C’est la raison pour laquelle il est important de bien s’y préparer. Parmi les appréhensions classiques les plus courantes, le fait d’avoir une famille et des enfants en bas âge à nourrir, la crainte de faire le mauvais choix et de décevoir ses proches, le manque de confiance et de maîtrise de soi, l’absence de passion et la peur de l’inconnu.

Par la même occasion, les appréhensions matérielles, ainsi que le manque de motivations freinent aussi parfois les élans. Il en est ainsi du manque d’expérience, de l’absence de réseaux, le fait de n’avoir aucun diplôme ou de connaissances avérées pour une activité en ligne, la peur de la concurrence et de ne pas être à la hauteur…

Quoi qu’il en soit, certains travailleurs nomades se font accompagner soit par leur famille soit par leur conjoint(e) et vivent une vie nomade harmonieuse. L’important est de s’organiser de manière à ne léser ni la famille, ni le travail en ligne. En cas de trajet en voiture, veillez à l’équiper de la meilleure marque de plaquettes de frein, pour votre sécurité durant votre long voyage.


Des préparatifs et une organisation minutieuse

S’il est synonyme de voyage, le nomadisme digital ne signifie pas toujours être en vadrouille à travers le monde. Il importe toujours de se mettre en tête que vous êtes en train de joindre l’utile à l’agréable et donc de savoir concilier voyage et travail. Les nomades se déclinent en effet sous trois types distincts : ceux qui ne restent pas plus de quelques jours en un seul endroit, ceux qui passent quelque temps d’une localité à une autre et ceux qui séjournent à l’année en faisant de l’endroit une base fixe.

En parallèle, on distingue les travailleurs qui réalisent des activités en freelance pour seulement occuper leur temps libre. D’autres le font pour compléter leurs revenus mensuels ou annuels. Enfin, d’autres encore le font pour vivre et répondre à leurs besoins de voyages et de déplacements tout en se persuadant d’avoir à tout moment un travail rémunéré. L’important est de s’acclimater et de se familiariser avec chaque localité visitée, de manière à trouver un rythme de vie et de travail qui vous convienne.

L’idée d’adopter ce nouveau mode de vie n’est pas le seul apanage des jeunes. Les entreprises et les propriétaires de sites internet sont en effet de moins en moins regardants en termes de profil et d’âge du travailleur et misent plutôt sur ses capacités à assumer la tâche qui lui incombe. Ainsi, les nomades digitaux se présentent sous toutes les catégories d’âge et les cinquantenaires sont aussi nombreux que les plus jeunes à en être séduits. Les plus matures se rendent en effet compte au fil des voyages et des découvertes qu’ils font que le mode de vie sédentaire n’est plus celui qui leur convient, qu’il est temps qu’ils travaillent sous d’autres latitudes avec plus de liberté et de flexibilité.

Le nomadisme est un nouveau mode de vie développé par l’expansion des nouvelles technologies. Entreprises et travailleurs y trouvent généralement leur compte et il constitue un mode de travail gagnant-gagnant pour les deux parties. Cependant, changer totalement de mode de vie n’est pas toujours à la portée de tous. Seriez-vous alors apte à vous lancer dans cette aventure rémunérée ?

 

 

Laisser un commentaire

0 COMMENTAIRES