Reliure cousue ou reliure collée – laquelle est meilleure ?

Dernière mise à jour: 24.10.20

 

Pour qu’un groupe de feuilles aboutisse à un livre en bonne et due forme, il faut d’abord les assembler. La reliure intervient en ce sens. Plusieurs moyens permettent d’arriver à cette fin. Cependant, collée ou cousue, chacune de ces techniques de reliure dispose de ses avantages et de ses inconvénients.

 

La reliure cousue

Il existe divers moyens d’assembler des feuilles entre elles, avec des techniques allant des plus simples aux plus compliquées. Dans ce contexte, la reliure cousue figure parmi les plus abouties en la matière. Elle consiste à se servir d’une technique de couture pour attacher plusieurs pages entre elles, de manière solide et durable. L’opération étant assez particulière, elle se destine surtout pour des ouvrages spécifiques, qui nécessitent une mise en valeur à part, par rapport à leur contenu.

La reliure cousue sert par exemple à assembler les différentes pages d’une bible, de manière à en valoriser l’apparence, en plus du contenu déjà reconnu comme précieux. Dans le même objectif, vous pouvez également recourir à cette technique pour les œuvres littéraires célèbres, les livres illustrés ou les livres d’art. Compte tenu de ce que recèlent ces différentes œuvres, il est beaucoup plus intéressant de les voir reliées de manière artistique. Enfin, pour marquer les esprits et apporter une certaine notoriété dans un cadre professionnel, utiliser la reliure cousue pour vos catalogues apportera un cachet certain à vos propositions.

La technique de la reliure cousue consiste à utiliser des fils pour assembler les feuilles entre elles. Elle passe par plusieurs étapes, dont la première consiste à prendre des mesures précises. Selon la taille de chaque feuille, il faut effectuer un pliage bien calculé, de manière à ce que les dimensions soient identiques de part et d’autre de ce pliage. Ensuite, il faut procéder à la perforation, qui consiste à placer des trous équidistants entre eux, et par rapport aux bords inférieurs et supérieurs de chaque page.

Généralement, il faut relier entre quatre à huit feuilles entre elles dans un premier temps, puis en composer autant que nécessaire, selon l’épaisseur du livre final et le nombre de pages qu’il comportera. Après avoir placé tous les trous pour chaque paquet de feuilles, il est temps de passer à la couture proprement dite. Celle-ci consiste dans un premier temps à relier les pages entre elles pour composer un paquet, puis à relier les paquets entre eux par la suite. Il reste ensuite à effectuer la procédure de collage de la couverture, pour finaliser l’opération de création du livre.

Compte tenu de la technique, la reliure cousue offre plusieurs avantages dans son utilisation. Tout d’abord, les différentes étapes d’assemblage confèrent à un livre créé par reliure cousue une robustesse et une durabilité qui fait ses preuves. Les anciens volumes et ouvrages de référence datant de plusieurs siècles qui existent dans les bibliothèques ont tous été assemblés de cette manière. Par ailleurs, la reliure cousue assure un usage pratique du livre, car vous pouvez l’ouvrir à plat suivant un angle maximum. En outre, un livre relié de cette manière affiche clairement un aspect qualitatif, incitant à la lecture de son contenu, conséquemment à la vision de sa couverture. Enfin, comme de nombreuses variantes existent pour effectuer une reliure cousue, vous avez alors la possibilité d’assembler un nombre quasi illimité de feuilles. Selon le cas, vous pouvez relier jusqu’à un millier de feuilles avec cette technique.

En contrepartie cependant, il ne suffit pas d’avoir une bonne relieuse pour effectuer une reliure cousue. En effet, compte tenu des différentes étapes d’exécution, le coût de réalisation peut rapidement atteindre des sommets, tant en termes de temps que de budget. Pour la partie technique, vous ne pouvez pas effectuer une reliure individuelle avec cette procédure, vous devez au moins effectuer un pliage pair de quatre, huit ou seize pages pour obtenir le meilleur rendu.

 

La reliure collée

Cette technique reste beaucoup plus simple et requiert moins de temps et de budget que la méthode de la couture. En effet, cette opération reste beaucoup plus facile à exécuter. Pour la procédure, les feuilles sont pliées individuelles, puis assemblées l’une derrière l’autre. Le dos est ensuite coupé pour en supprimer l’aspect lisse, de manière à bien intégrer la colle. Avant l’application de celle-ci, il faut bien retirer la poudre de papier résultant du rognage, pour que la colle puisse bien pénétrer les fibres de papier. Une fois la colle posée, la couverture est immédiatement appliquée, puis l’ensemble est assemblé par pression. Il reste alors à rogner les trois côtés non collés pour finaliser le livre.

Conséquemment à cette procédure assez simple, le type d’ouvrage réalisé se présente sous un aspect visuel de qualité assez moyen. En outre, suivant le type de colle utilisé, vous pouvez obtenir un livre plus ou moins durable. Avec le type de colle Hotmelt, vous pouvez réussir rapidement des ouvrages qui ne nécessitent pas une conservation durable, comme les journaux ou les brochures publicitaires. Par contre, avec une colle de meilleure qualité (PUR par exemple), mais beaucoup plus chère, vous pouvez effectuer des ouvrages beaucoup plus portés sur la durée, comme des brochures volumineuses ou des documents commerciaux.

Du côté matériel, cette technique ne nécessite qu’une relieuse thermique, qui se chargera d’effectuer la répartition de la colle et la pression des couvertures pour aboutir rapidement au livre final. Vous n’avez pas besoin de passer par d’autres procédures techniques comme l’utilisation de poinçons ou de fils.

Cette méthode présente de nombreux avantages, à commencer par la facilité d’exécution, et le coût de réalisation abordable. Les produits sont faciles à empiler et se conservent suffisamment longtemps avec une colle de bonne qualité. Au besoin, vous avez la possibilité de relier des feuilles individuelles dans la partie intérieure. Vous pouvez par ailleurs opter pour de nombreux formats et variantes pour un ouvrage personnalisé. Toutefois, l’ouverture à plat est fortement limitée pour ce type de reliure. Si vous recherchez un meilleur résultat, il faudra prévoir 72h de séchage avec une colle PUR.

 

 

S'abonner
Notifier
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments