Travailler sans avoir mal au dos : c’est possible !

Dernière mise à jour: 20.10.19

 

Vous avez souvent mal au dos, mais vous ne savez pas vraiment quelles en sont les causes ? Ne négligez pas vos troubles ! En prenant le temps de lire notre article, vous connaîtrez toutes les petites facettes de ce phénomène qui nous accompagne presque tous les jours.

 

Le mal de dos, c’est quoi ?

Le mal de dos ne concerne pas une maladie en particulier, mais il s’agit quand même d’une douleur très répandue qui cause la souffrance de bien des travailleurs. Si nous essayons quand même de lui donner une définition ?

Le mal de dos peut être défini comme l’ensemble de symptômes qui viennent troubler notre dos. Plusieurs facteurs peuvent en être la cause, mais dans cet article, nous nous concentrerons sur « le mal de dos au bureau ».

 

Comment se manifeste le mal de dos ?

Pour mieux comprendre toutes les facettes de ce trouble, nous allons poursuivre par la délimitation de ses manifestations. Pour ce faire, nous définirons les symptômes les plus constatés chez les salariés. Il s’agit en effet de la lombalgie, la cervicalgie et la dorsalgie.

Nous parlons de lombalgie lorsque la douleur est située en bas du dos, c’est-à-dire au niveau des vertèbres lombaires. Il s’agit en effet du trouble le plus fréquent chez les travailleurs. Lorsque le trouble atteint la nuque et les vertèbres cervicales, c’est la cervicalgie qui est en cause. Et lorsque la douleur touche les vertèbres dorsales, autrement dit, quand elle se situe au milieu du dos, nous évoquons la dorsalgie.

 

 

Quelles sont les causes du mal de dos ?

Les causes du mal de dos peuvent être qualifiées de graves ou non, inflammatoires ou mécaniques, aiguës ou chroniques, etc. C’est pour cela qu’il est important de les prévenir tant qu’il est encore temps. Nous en parlons en détail.

Pour un travailleur, les causes proprement dites peuvent être des gestes répétitifs qui engagent le dos, incluant notamment la mauvaise posture au travail, le fait de s’asseoir trop longtemps, etc. Aussi, l’âge peut être considéré comme un facteur de risque dans la mesure où les travailleurs âgés sont plus exposés au trouble que les jeunes salariés. Un surpoids, des installations professionnelles qui ne sont pas normalisées ou encore l’insuffisance d’activité physique peuvent également donner conséquence à des maux de dos.

En outre, le mal de dos peut également avoir des origines psychologiques. À titre d’exemple, nous citerons l’insatisfaction professionnelle, l’anxiété, la dépression, le stress…

 

Prévention

Pour prévenir le mal de dos au travail, le salarié n’est pas le seul à être concerné. L’employeur joue également un rôle très important. Nous discuterons bien sûr des rôles de chacun.

 

Pour prévenir le mal de dos, le salarié doit :

–          Prendre le temps de se lever fréquemment

Il est important d’être professionnel, de se concentrer sur son travail, d’être toujours présent et productif. Par ailleurs, il est également important de veiller à sa santé. Même si vous voulez tout bien faire au travail, prenez le temps de faire des petites pauses. Si vous travaillez durant 8 heures par jour, pensez à respirer un peu et vous lever de votre chaise toutes les 2 heures. C’est d’ailleurs un conseil qui s’applique non seulement au travail pour la vie de tous les jours.

–          Adoptez une posture correcte

Lorsque vous êtes sur votre bureau, ne vous assoyez pas n’importe comment. Souvent la médecine du travail sensibilise sur les bonnes postures au travail. Idéalement, vos fesses doivent être reculées jusqu’au dossier, tandis que vos coudes doivent se poser correctement sur des accoudoirs, pour ne pas laisser vos épaules tomber. Et très important, le dos doit être bien droit.

 

 

Pour le bien-être des salariés, l’employeur doit :

–          Mettre en place des installations adéquates

Des chaises de bureau adaptées, un bureau adéquat… L’employeur a la responsabilité de veiller au bien-être de ses salariés. La mise en place de ressources matérielles nécessaires est l’une des conditions qu’il doit respecter.

–          Sensibiliser les salariés de façon régulière

La sensibilisation des salariés sur les bonnes pratiques au travail fait également partie des rôles de l’employeur. Cela peut se faire par l’intermédiaire des affichages, des mails ou encore du journal interne.

 

Traitement

Le traitement du mal de dos revient à la médecine du travail. En cas de douleur intense, des médicaments antidouleur peuvent être administrés. Sachez qu’il est important de traiter le trouble dès son apparition. En cas de problème, n’hésitez pas à vous rapprocher de votre médecin. Il vous prescrira un traitement adapté. Attention, un mal de dos aigu peut se transformer en mal de dos chronique en cas de négligence. Bien que vous puissiez être poussé à chambouler toutes vos habitudes, rassurez-vous à l’idée que votre dos s’en portera mieux.

 

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (2 votes, moyenne: 5.00 de 5)
Loading...