Le yoga au bureau : comment se faire du bien en plein travail

Dernière mise à jour: 20.10.19

 

Le quotidien nous soumet à des contraintes aussi diverses que dures à supporter pour notre corps et notre esprit. Notre corps est condamné à plusieurs épreuves contradictoires durant la journée, entre les sollicitations physiques et la posture immobile que le travail impose au bureau. L’obligation de garder la même position pendant de longues heures, conjuguée à l’effet psychosomatique du stress permanent réduit considérablement nos capacités de travailleurs.

Heureusement, de nombreuses possibilités s’offrent aujourd’hui au petit monde de la vie professionnelle, pour casser cette monotonie néfaste. Les activités sportives et les sorties récréatives se présentent entre autres comme alternatives. Mais parmi ces activités capables de ressourcer vite fait bien fait, le yoga propose des exercices bienfaiteurs faciles et rapides, à exercer sur sa chaise de bureau.

 

Avant tout, qu’est-ce que le yoga exactement ?

Les définitions du mot yoga restent aussi variées que le champ d’applications de l’activité est étendu. Certains parlent d’une gymnastique tout en douceur, qui consiste à solliciter lentement et doucement les muscles du corps pour les amener à un niveau de tonicité et de renforcement élevé, pour terminer par une détente totale. D’autres le considèrent comme un sport, car cette activité peut effectivement proposer des exercices dynamiques et nécessitant de l’endurance. D’autres encore en parlent comme d’une religion, sachant que cette pratique propose justement des finalités de réalisation de soi, après la recherche de la paix intérieure accessible par diverses séances de méditation. Aucune de ces définitions ne pourrait être jugée fausse, et aucune ne pourrait revendiquer à elle seule la vraie nature du yoga. Car après observation, le yoga semble bien représenter l’ensemble de ces différentes explications.

 

 

Origine du yoga

La pratique du yoga vient de l’Inde, où il s’est développé il y a plus de 5000 ans. Mais les premières références sur cette discipline ont été compilées par Patanjali il y a environ 200 ans avant l’ère actuelle. La philosophie, l’application, les méthodes et les finalités du yoga sont explicitées dans cet ouvrage nommé le yoga sutra.

 

À qui s’adresse le yoga ?

La discipline se partage entre plusieurs déclinaisons. Mais d’une manière générale, le commun des mortels peut se mettre au hatha yoga, la déclinaison la plus commune et la plus accessible. Les autres variétés, plus dynamiques (ashtanga par exemple) ou plus statiques (comme la iyengar), requièrent un minimum de condition physique et pourront intéresser les gens qui veulent s’y investir plus profondément.

 

Quels avantages apporte le yoga ?

La liste serait interminable s’il fallait énumérer tous les bienfaits apportés par les différentes déclinaisons du yoga. Mais pour généraliser, parmi les principaux avantages dans la pratique du yoga figurent la relaxation du corps, le développement harmonieux de la musculature, la rectification de la colonne vertébrale, la circulation de l’énergie, la relaxation mentale, le contrôle de la respiration et l’aptitude améliorée à la concentration.

 

Le yoga au bureau

Nous avons tous ressenti à un moment donné cette douleur musculaire, dans le dos généralement, mais aussi dans les autres parties du corps, comme le cou et les bras ou les jambes. Imposer la position assise à notre corps lorsque nous travaillons devant l’ordinateur provoque en fait des conséquences néfastes, et ces douleurs ressenties constituent des signaux que notre corps nous envoie. Afin de les soulager, des exercices faciles de yoga peuvent être effectués. Voici six étirements faciles et qui ne prendront pas plus de dix minutes. Vous pouvez d’ailleurs le faire sans quitter votre chaise.

 

Exercice 1 : pour le soulagement des tensions et détendre les muscles du cou

Penchez la tête à droite, pour rapprocher l’oreille de l’épaule. Un étirement se produit au niveau de la partie gauche du cou. Au besoin, accentuez cet étirement en appuyant la tête pour coller davantage l’oreille à l’épaule. Maintenir la position durant cinq respirations, puis procéder au même exercice pour le côté gauche.

 

Exercice 2 : étirement des épaules et du haut du dos

Se tenir droit, puis mettre les doigts sur les épaules, coudes vers l’extérieur. Effectuez le plus grand cercle possible avec les coudes, vers l’avant, puis vers l’arrière. Inspirez lorsque les coudes montent, expirer quand ils descendent. À faire dans chaque sens, pendant cinq respirations.

 

 

Exercice 3 : étirement du dos, renforcement de la circulation et drainage lymphatique

Assis sur une chaise, se tenir droit. Décollez la jambe gauche et l’enrouler autour de la jambe droite. Le pied gauche passe derrière le mollet, et les orteils s’accrochent sur l’avant du mollet. La plante de pied droit reste bien plaquée dans le sol. Écartez les bras et les rapprocher au niveau des coudes. Plier les coudes, enroulez les avant-bras pour mettre les paumes face à face. Inspirez en levant les bras, doigts pointés vers le ciel. Maintenir la posture durant cinq respirations, puis refaire l’exercice pour le côté droit.

 

Exercice 4 : étirement de la colonne vertébrale et redressement du dos voûté

Le dos droit, posez les mains sur les genoux. À l’inspiration, allonger le cou, regarder vers le ciel, creusez le dos et bombez la poitrine en rapprochant les omoplates. À l’expiration, étirez les bras devant, arrondir le dos et ramenez le menton au cou. Répétez cinq fois.

 

Exercice 5 : replacement de la colonne vertébrale et massage des organes internes

Placez la main droite derrière la fesse gauche, et la main gauche sur le genou droit. Ouvrir le torse vers la droite. Inspirez en allongeant le dos vers le ciel, et tournez encore plus vers l’arrière en regardant par-dessus l’épaule droite. Maintenir la posture durant cinq respirations, puis répétez l’exercice pour le côté gauche.

 

Exercice 6 : soulagement des lombaires, ouverture des hanches et relâchement des tensions de la position station assise prolongée

Placez le pied droit sur le genou gauche. Laissez le genou droit retomber vers le sol et respirer profondément. Gardez le dos bien droit en se penchant vers l’avant, le plus loin possible, pour un maximum d’étirement. Effectuez l’exercice sur cinq respirations, puis procédez de la même façon avec le pied gauche.

 

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (2 votes, moyenne: 5.00 de 5)
Loading...