Le monde de la technologie : qu’est-ce qui se trafique ?

Dernière mise à jour: 17.11.19

 

Plusieurs bouleversements se sont produits durant l’année 2017 : partant de la collaboration de deux sociétés baignant toutes deux dans le monde de la technologie, en passant par le rachat d’une compagnie et allant jusqu’à la création d’un nouveau système de fluidification de la connexion internet. Tout ceci prouve bien que le monde de la science et de la technologie sera toujours en perpétuelle évolution. Cela peut être boosté par la concurrence sur le marché, mais aussi par le désir de perfectionnement de la technologie actuelle. Quoi qu’il en soit, nous sommes sûr de rester encore quelques années dans une ère de la technologie, appartenant à la génération Internet.

 

La fibre plastique préconisée par Telefónica

·         Qu’est-ce que c’est ?

En principe, la fibre optique est limitée à des dizaines de mégabits par seconde. Cela est dû tout simplement à la limitation que l’on a entendue fixée sur le wifi, ainsi qu’aux vieux câbles Ethernet que l’on continue aujourd’hui à utiliser.

Mais les choses vont grandement évoluer. Telefónica offre la possibilité de profiter de centaines de mégabits à partir de la fibre optique. Pour ce faire, Telefónica propose une fibre optique en plastique connue sous le nom de POF ou Plastic Optical Fiber. Ce câble en plastique imite à quelques images près le câble électrique avec une dimension pouvant aller de 1 mm à 2,2 mm de diamètre. Il est muni d’une gaine de protection. Ainsi constituée, la POF peut se déployer dans tous les recoins de votre domicile en faisant bien attention à éviter toute interférence.

·         Comment l’utiliser ?

Il vous suffit de vous fournir le boîtier optique de la start-up espagnole KDPOF, qui est muni d’un chipset de conversion optique. Ensuite, il faudra relier la POF avec ce boitier par le biais de quelques coups de ciseau ou de cutter. N’ayez aucun souci, la POF garantit à ses utilisateurs une facilité d’installation. Vous n’aurez pas besoin de grands choses, mais uniquement des outils de base : le chipset KDOF et le média-converter ou rosette.

Rentrons un peu plus dans le côté technique de l’installation. La POF sera raccordée à des amplificateurs Wifi. Cela permettra alors d’utiliser la technologie 64 GHz de WiGig ou Wireless Gigabit Alliance, pouvant ainsi atteindre plus de 4,6 Gbit par seconde de bande passante. De ce fait, vous pourriez regarder de façon simultanée des vidéos de qualité 4K, télécharger rapidement différents contenus, et bien plus encore.

Il est à noter que cette start-up espagnole a réalisé plusieurs tests avec la POF sur environ 30 maisons. À l’issue de ces tests, il a été rendu public que cette technologie constitue désormais une norme au sein de l’IEEE ou Institute of Electrical and Electronics Engineers et s’accorde également parfaitement avec la norme de l’ETSI ou Institut Européen des Normes de Télécommunications.

 

 

La société Sonian acquise par Barracuda Networks

·         Que s’est-il passé ?

Barracuda Network s’empare de la société Sonian et renforce ainsi la sécurité de son archivage. Il est à rappeler que la société Sonian est un fournisseur de Cloud public d’archivage et d’analyse d’emails. Ses services ont alors pour but de réduire les risques de pertes et de déterminer les possibilités de menaces au niveau des communications de messagerie.

C’est d’ailleurs grâce à ces défis, notamment de cette sécurité de la technologie, que Barracuda Network s’est intéressé à la société Sonian.

·         Qu’est-ce que Barracuda Networks proposera ?

Le PDG de Barracuda a alors affirmé que la plate-forme de Sonian leur permettra d’accroître de façon continue leur différence et leur leadership au fur et à mesure que leurs clients se tournent vers Office 365 ou d’autres environnements Cloud.

Mais encore, il a énoncé qu’une opportunité de pouvoir intégrer des fonctions analytiques et d’intelligence artificielle de la société Sonian pourra se faire dans leur gamme de protection de données. Cela permettra alors à Barracuda Networks d’offrir à ses clients une solution de sécurité bien plus complète.

De son côté, le CEO de Sonian affirme également que cette combinaison représente une valeur très intéressante non seulement pour les partenaires mais aussi pour les clients. Effectivement, elle associe à la fois technologie et stratégie de mise sur le marché. En parallèle à cela, Barracuda obtient 32 000 clients de plus, avec ceux de la société Sonian, ainsi que 20 milliards d’objets stockés dans le Cloud, toujours de la société Sonian.

Et ce n’est pas tout, ces deux plateformes combinées offrent d’autres grands avantages tels que : l’exploitation directe des informations stockées, l’extension du réseau indirect, l’amélioration de la capacité d’archivage dans le cloud et enfin la puissance et la fiabilité de la plateforme ainsi combinée.

 

 

Qwant reprend Xilopix et sauve les emplois de Xaphir

La concurrence française sur le marché des moteurs de recherche s’intensifie. Qwant a affirmé que Xilopix, la créatrice du moteur Xaphir vosgienne reprend ses activités. Cette reprise d’activité a été validée par le Tribunal de Commerce d’Epinal en novembre 2017. Ainsi, les trentaines d’employés, composés d’ingénieur, de linguistes et de doctorants d’INRIA de Xilopix gardent non seulement leur emploi mais maintiennent également leur activité sur le site d’Epinal.

Ce rachat de Xilopix par Qwant s’estime à 180 000 euros. En outre, les trentaines d’employés retenus reçoivent aussi 300 000 à 400 000 euros de charges mensuelles. Néanmoins, l’équipe commerciale sera peut-être réduite étant donné que Qwant ne formule aucun besoin particulier dans ce domaine.

Grâce à cette reprise, Qwant offre à l’équipe Xaphir la possibilité de poursuivre le défi du B2C, qui est d’ailleurs un défi que l’équipe s’est fixé auparavant. Cette fois —ci, la concrétisation se fera dans un groupe français ayant la capacité de porter la vision d’un moteur de recherche européen. Toutefois, Qwant n’a encore rien précisé sur le fait de développer Xaphir. Il compte cependant user des bases de Xilopix dont le « knowledge graph » pour perfectionner son affichage dans le moteur.

Tout ce dont nous sommes sûrs c’est que les deux organismes vont, pendant 4 ans, approfondir leurs travaux, tout en gardant chacun leurs différences, au niveau d’un laboratoire commun dédié à la vie privée et à l’intelligence de la recherche. Cette collaboration se basera sur l’amélioration des algorithmes de collecte, de recherche sur le web et d’indexation tout en préservant la vie privée des utilisateurs.

Le but de Qwant étant de devenir le champion européen de l’intelligence artificielle ; l’acquisition de Xilopix est une arme puissante qui le boostera dans ce combat.

 

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (3 votes, moyenne: 5.00 de 5)
Loading...